Quels sont les principes de l’agriculture biologique ?

agriculture biologique

La notion d’agriculture biologique est apparue dans les années vingt, elle s’est développée en France à partir des années cinquante. Il s’agit d’un système de production visant à maintenir la santé des personnes, des écosystèmes et des sols. L’agriculture biologique s’inspire de la tradition tout en ayant recours à la science et à l’innovation mais toujours en veillant au bénéfice de tous (l’homme, l’animal, l’environnement, …). Plusieurs associations se sont formées en opposition avec l’agriculture conventionnelle (avec l’industrialisation de l’agriculture). De plus en plus favorisée, l’agriculture biologique repose sur de grands principes.

La santé

Le principe de la santé fait partie des grands principes de l’agriculture biologique. Ce type d’agriculture a pour principal objectif le maintien et l’amélioration de la santé humaine, de la santé du sol et des plantes et de la santé de tous les organismes vivants. Pour ce faire, une des conditions est la non-utilisation de substances chimiques, toxiques et polluantes. Il y a par exemple l’utilisation des engrais biologiques avec des compositions 100% organiques. Ces engrais maintiennent le sol fertile et nourrissent la plante de manière naturelle. Les substances polluantes et toxiques sont dangereuses non seulement pour le sol et l’environnement mais également pour les agriculteurs. L’agriculture biologique privilégie les traitements naturels et les produits basés sur le recyclage. Les produits provenant de l’agriculture bio contiennent plus de nutriments (minéraux, vitamines, acides gras essentiels, …) et d’antioxydants. Consommer ces produits c’est adopter une autre façon de s’alimenter avec des produits de haute qualité préservant les enzymes, les nutriments et les principes actifs bénéfiques pour la santé. Plus on consomme bio, plus l’impact positif sur la santé est notable comme l’atténuation des réactions allergiques, l’amélioration de la qualité du lait maternel, etc.

L’écologie

L’agriculture biologique doit s’inscrire dans une démarche écologique. La culture écologique favorise la relation harmonieuse entre l’homme, l’animal et l’environnement. Les cycles de la nature doivent être respectés. Le mode de production vise à préserver les équilibres naturels des plantes et du sol. Il faut favoriser la conservation des espèces locales qui s’adaptent parfaitement à leur environnement. Le système de production favorise les pratiques environnementales préservant les ressources naturelles. A titre d’exemple, pour réduire l’utilisation de pesticides, l’agriculteur utilise des haies pour attirer les espèces qui se nourrissent de pucerons. La segmentation du terrain cultivé permet la rotation des cultures, ainsi, les ravageurs et les maladies ne s’installent pas durablement. L’obtention de la certification en agriculture biologique passe par le respect d’un cahier des charges strict. Les fondements doivent être respectés comme la lutte contre les nuisibles par le biais des agents biologiques, la rotation des cultures pour régénérer les sols, la non utilisation de produits chimiques, le respect de l’environnement, le respect du bien-être animal, etc.  

L’équité et la précaution

L’agriculture biologique rassemble plusieurs pratiques agricoles respectueuses de certains principes comme le principe de l’équité et le principe de précaution. Ce type d’agriculture respecte l’intégrité physique et morale des habitants de la terre. Dans ce cadre, homme, plante et animal doivent vivre dans des conditions dignes. Exploitation humaine, maltraitance animale, pollution, destruction de sol, … ne doivent en aucun cas avoir lieu en agriculture biologique. Il s’agit d’une agriculture durable s’appuyant sur le principe de précaution. Elle prend ses racines dans l’agriculture traditionnelle, plus pérenne et plus respectueuse.  L’agriculture biologique présente des avantages, il préserve la qualité des sols, le l’air, de l’eau et de la biodiversité grâce à l’utilisation des moyens naturels. De nombreuses études ont démontré la qualité nutritionnelle des produits issus de l’agriculture biologique. Se tourner vers le bio en faisant une croix sur l’agriculture conventionnelle est une décision responsable meilleure pour le futur de la planète et de tous ceux qui y vivent.

Commander de l’engrais azoté pour agriculteurs en ligne
Acheter de la nourriture pour un élevage de poules pondeuses